BEUGNOT Charles, Henri

Né le 12 février 1825 à Paris, y demeurant ; bijoutier ; communard.

Charles Beugnot était marié et père de quatre enfants. Il adhéra à la Commune en suivant, le 18 mars 1871, à la mairie du IIIe arrondissement, le 87e bataillon de la Garde nationale où il était sergent-major ; il donna sa démission le 22 mars, mais elle ne fut pas acceptée et il continua ; il fut élu, le 6 avril, délégué aux assemblées générales du Comité central et ne fit aucun service après le 22 mai ; il n’était « pas sympathique au gouvernement de la Commune », d’après la préfecture de police.
Le 9e conseil de guerre le condamna pour rébellion, le 8 janvier 1872, à trois ans de prison, dix ans de privation de ses droits civiques et dix ans de surveillance. Il fut incarcéré le 8 février 1872 à Belle-Île-en-Mer (Morbihan), sa peine fut commuée, le 25 avril 1872, en un an de prison avec dispense des dix ans de surveillance et maintien des dix ans de privation de ses droits et il fut transféré le 20 septembre 1872 à Auray (Morbihan).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52776, notice BEUGNOT Charles, Henri , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 novembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/734.— Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 1323.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément