KALACHE Mohamed

Par René Gallissot

Cheminot ; syndicaliste en Algérie.

Formé au militantisme au PPA-MTLD, Mohamed Kalache, cheminot à la gare de triage et de marchandises d’Alger, gare de l’Agha, fut aussi un syndicaliste actif. Il fit partie du groupe de militants qui passèrent de la CGT à l’UGTA dès sa création en février 1956. Il se mit comme chauffeur à la disposition de la direction politique du FLN à Alger ; sur sa moto, il conduisit ainsi très fréquemment Ramdane Abane* à ses rendez-vous dans Alger. Plus encore, avec le groupe des cheminots syndiqués de l’Agha, il assura l’enlèvement et la diffusion des tracts et journaux de l’UGTA ; il prit part au transfert par train, en particulier sur ligne Alger-Constantine, des livraisons à l’ALN (explosifs, munitions, médicaments, habillement...). C’était un expert du travail clandestin ; très recherché, il fut « mis au vert » en 1957, envoyé à Tunis par l’UGTA. Il assista à son arrivée au congrès de la CISL tenu à Tunis en juillet 1957. Par la suite, la Délégation extérieure de l’UGTA l’envoya au Maroc ; il fut un des organisateurs de l’accueil et de la mise en réseau des syndicalistes et autres militants algériens qui se replièrent au Maroc ; en juillet 1961, il assista ainsi Mustapha Chikh* dans ce travail de réorganisation de l’UGTA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5278, notice KALACHE Mohamed par René Gallissot, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

Par René Gallissot

SOURCE : Témoignage de M. Kalache cité dans B. Bourouiba, Les syndicalistes algériens, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément