KAMIENIECKI Adolphe, Stanislas

Né à Rossienie (Lituanie) en 1837 ; cheminot ; communard.

Célibataire, ancien officier russe, Ladislas Kamieniecki prit part en 1863 à l’insurrection polonaise, fut blessé aux environs de Grodno puis se réfugia en France.
Il était, en 1870, employé au chemin de fer du Nord. Pendant la guerre franco-prussienne, il fut lieutenant au 166e bataillon de la Garde nationale.
Sous la Commune de Paris, il devint lieutenant d’artillerie et commanda la redoute du Moulin-Saquet du 14 au 21 mai 1871.
Il fut condamné par contumace, le 3 janvier 1873, par le 19e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; d’après certains renseignements, il se serait réfugié à Londres ; d’autres assurent qu’il aurait été fusillé à Mazas le 28 mai. Il fut amnistié en 1879 contre expulsion du territoire français. Voir W. Wroblewski.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5281, notice KAMIENIECKI Adolphe, Stanislas, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 23 octobre 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/865, n° 7089 et BB 27. — Arch. Min. Guerre, 19e conseil (n° 692). — Arch. PPo., B a/1131. — K. Wyczanska, Polacy w Komunie..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément