BIERRY Jules, Alexandre

Né le 19 août 1831 à Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne), mort le 17 août 1914 à Nanterre (Seine, Hauts-de-Seine) ; carrier ; communard.

Jules Bierry était le fils de Jean, carrier, et Catherine Bierry, journalière.
En octobre 1858, il se maria à Vitry avec Jeanne Sauvageot, couturière. Père de deux enfants, il avait servi cinq ans dans l’armée régulière et fut libéré en 1856 avec un certificat de bonne conduite. Il était domicilié à Ivry (Seine, Val-de-Marne), route stratégique.
Pendant le 1er Siège de Paris, il appartint au génie auxiliaire et se distingua lors de l’attaque de Buzenval ; licencié le 1er mars 1871, il reprit son état de carrier, le quitta le 4 mai et fut incorporé alors au 98e bataillon fédéré au fort d’Ivry. Lors de la déroute du Moulin-Saquet, il s’enfuit, le 24 mai, et rentra chez lui ; il fut arrêté le 30 mai.
Sa femme paraissait partager « son exaltation politique ». Le 11e conseil de guerre le condamna, le 17 février 1872, à dix ans de détention. Il fut incarcéré le 17 décembre 1872 à Belle-Île-en-Mer (Morbihan). Sa peine fut réduite, le 17 juillet 1875, à cinq ans, et remise, avec dispense de surveillance, le 27 octobre 1876.
Il mourut au 75, avenue de la République à Nanterre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52855, notice BIERRY Jules, Alexandre , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 juillet 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/747. — Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 2269. — État civil de Vitry-sur-Seine, Mariages, 1858, Acte n°26 (Filae). — État civil de Nanterre, Décès, 1914, Acte n°1022 (Filae). — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément