BIHIN Joséphine

Née le 14 octobre 1835 à Bazeilles, arrondissement de Sedan (Ardennes) ; polisseuse ; communarde.

Célibataire, Joséphine Bihin servit d’ambulancière, sous la Commune de Paris, au 158e bataillon de la Garde nationale, et on la vit « constamment en armes et uniforme » ; elle fut faite prisonnière, le 22 mai 1871, place Pereire (XVIIe arr., aujourd’hui place du Maréchal-Juin). On dit qu’elle « vivait de la prostitution », et son cas fut joint à ceux des filles Pantonnier et Vayeur.
Le 4e conseil de guerre condamna Joséphine Bihin, le 9 mars 1872, à trois ans de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52875, notice BIHIN Joséphine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 novembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/775.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément