BILLOIS Jean, Joseph

Né le 3 janvier 1836 à Paris ; ouvrier papetier ; communard.

Billois habitait Paris au 17, rue Robineau (XXe arr.) ; il était marié, père de deux enfants. Billois avait fait un congé au 8e régiment de lanciers, de 1853 à 1860, et, promu brigadier, avait été cassé après trois ans et demi d’exercice, puis rétabli comme simple cavalier.
Pendant le 1er Siège de Paris, il fut caporal, sergent, puis lieutenant porte-drapeau et officier d’habillement à la 3e compagnie de marche du 135e bataillon de la Garde nationale ; sous la Commune, il continua comme simple officier d’habillement. D’après un témoignage « digne de foi », il continua d’être porte-drapeau. Il paraît être rentré chez lui le 23 mai ; sa femme, épousée en troisièmes noces, était également en faveur de l’insurrection.
Le 7e conseil de guerre le condamna, le 4 septembre 1872, à un an de prison et dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52901, notice BILLOIS Jean, Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 novembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/776.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément