BIORET Jean-Marie

Né le 9 octobre 1853 à Savenay (Loire-Inférieure), frère cadet de Alphonse, François, Clément Bioret (Voir ce nom.) ; demeurant à Paris ; employé de commerce ; communard.

Jean-Marie Bioret était célibataire. Pendant le 1er Siège de Paris, il fut caporal-fourrier au 257e bataillon de la Garde nationale, puis cessa tout service à l’armistice ; il revint au bataillon le 5 avril 1871 et fut nommé sergent-fourrier à la 2e compagnie de marche. On l’accusa de pillage à Neuilly et il fut condamné, le 23 mai 1872, par le 13e conseil de guerre, à deux ans de prison et cinq ans de surveillance. Son frère aîné, Alphonse, officier au même bataillon, avait été condamné pour le même motif à quinze ans de travaux forcés.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52930, notice BIORET Jean-Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 novembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/779.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément