KERVELLA Louis-Jean, Joseph, Mathieu

Par Louis Botella

Né le 4 juin 1941 à Plougastel-Daoulas (Finistère) ; facteur aux écritures puis employé puis cadre administratif ; secrétaire du syndicat FO des cheminots de Rennes (1971-1980) ; secrétaire général de l’Union régionale FO de Rennes (1980-1995) ; membre du bureau de la Fédération FO des cheminots (1980-1983 et 1987-1996) ; membre du Conseil économique et social régional de Bretagne (1989-2003).

Fils d’un ouvrier menuisier et d’une mère au foyer (trois enfants), neveu d’un cheminot, Louis-Jean Kervella, après avoir fréquenté le lycée et effectué son service militaire, fut pendant dix-huit mois représentant de commerce. Il entra à la SNCF le 15 février 1965 comme facteur aux écritures en gare de Vanves-Malakoff (Seine, Hauts-de-Seine). Après sa réussite au concours d’employé stagiaire, il fut promu, le 1er juin 1966, employé stagiaire au Contrôle des recettes (CRC) de la SNCF.
À partir du 1er octobre 1970, il fut muté à Rennes où il effectua le restant de sa carrière en étant successivement employé, employé principal, chef de groupe, technicien administratif principal. Il termina sa carrière le 3 juin 1996 au grade de cadre administratif.
Il adhéra à Force ouvrière au cours du dernier trimestre de 1968, après la grève de mai-juin et en raison du charisme de Maurice Jacquot, alors leader Force ouvrière au sein des Services centraux. À partir du congrès fédéral tenu en décembre 1969 à Montrouge (Seine, Hauts-de-Seine) et jusqu’en novembre 1995 à Arcachon (Gironde), il participa à tous les congrès.
En septembre 1971, il devint secrétaire du syndicat de Rennes. Il exerça cette fonction jusqu’en juin 1980. Lors de la restructuration de la SNCF en 1972, il fut élu secrétaire de la Section technique Services communs au sein de l’Union régionale de Rennes. En 1980, il succéda à Yves Ferré au poste de secrétaire général de cette union. Il conserva ce poste jusqu’à son départ à la retraite ; il fut alors remplacé par Alain Hervé.
Il siégea également au bureau fédéral de la Fédération de 1980 à 1983, puis de 1987 à 1996. Il fut membre également de la commission exécutive de l’Union départementale d’Ille-et-Vilaine. Homme de conviction et de cœur, il exerça, au sein de cette instance et bien au-delà, une forte influence, en raison de ses idées, de la solidité de son argumentation, toujours bien charpentée et nourrie de faits précis. Il représenta Force ouvrière au Conseil économique et social régional de Bretagne de 1989 à 2003.
Il exerça de 1983 à 1989 un mandat de conseiller municipal à Mouazé (Ille-et-Vilaine).
Son épouse, institutrice, et lui eurent trois enfants, deux filles, l’une étant attachée d’administration scolaire et universitaire et l’autre ingénieur à EDF, et un fils, ingénieur dans une société de services informatiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5294, notice KERVELLA Louis-Jean, Joseph, Mathieu par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 24 mars 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots et de son syndicat de Rennes. — Le Rail syndicaliste. - Informations transmises en février 2003 par Louis-Jean Kervella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément