KIEFFER Louis

Par Françoise Olivier-Utard

Né le 31 juillet 1902 à Schiltigheim (Basse-Alsace), mort le 2 juin 1942 à Strasbourg (Bas-Rhin) ; résistant ; militant de la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) ; militant communiste.

Travaillant aux ateliers de Bischheim, Louis Kieffer était syndiqué à la CGT et membre du Parti communiste, mais son activité concernait surtout le sport populaire et en particulier la société Aurora de Schiltigheim.
Pendant l’annexion de fait, il participa à la mise en place du premier réseau de résistance animé par Georges Wodli. Il fut dénoncé et arrêté de nuit par les Allemands pendant le transport de la ronéo clandestine à Bischheim, le 31 mai 1942. Il subit trois jours d’interrogatoire rue Sellénick, au siège de la Gestapo de Strasbourg, puis fut transféré dans la prison de la rue du Fil. Il fut retrouvé pendu dans sa cellule le 2 juin 1942. Ses camarades pensent qu’il préféra la mort à la trahison.
Son nom fut donné à une rue de Bischheim en 1945, par la municipalité alors dirigée par un communiste, Émile Haag, et au chalet Aurora du Champ du Feu, par la FSGT. Une cérémonie en sa mémoire fut organisée le 11 février 1950 au Cheval Blanc, le rendez-vous des militants, à Bischheim. En 1953 le nom de son dénonciateur fut rendu public. Il s’agissait de Léonard Keim, qui avait parlé sous la torture. L’affaire fit grand bruit et provoqua l’exclusion de ce dernier.
Louis Kieffer s’était marié le 17 août 1929 à Bischheim avec Anne Levy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5302, notice KIEFFER Louis par Françoise Olivier-Utard, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 25 avril 2021.

Par Françoise Olivier-Utard

SOURCES : Arch. Dép. Bas-Rhin 544 D 40. — Arch. Fédération CGT des cheminots. —Humanité d’Alsace et de Lorraine, 3-4 janvier et 31 mai 1945. — Le Cheminot, avril et mai 1953. — Heimat unterm Hakenkreuz, Schiltigheim, 1953 (photo). — Témoignage de Robert Hoffmann. — Témoignages de R. Hoffmann et de Frédéric Klaiber.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément