KINNE Nicolas, Jean

Par Pierre Schill

Né le 20 janvier 1922 à Freistroff (Moselle), mort le 12 janvier 2008 à Thionville ; syndicaliste CGT et militant communiste de Moselle, secrétaire du syndicat CGT des cheminots de Basse-Yutz (aujourd’hui Yutz, Moselle), secrétaire de la section communiste de Basse-Yutz, membre du comité fédéral du PC de la Moselle (1953-1965) ; conseiller municipal et adjoint au maire de Basse-Yutz (1977-1989).

Nicolas Kinné était le fils d’un employé des chemins de fer. Adhérent du Parti communiste à partir de 1945 ou 1946, il fut candidat communiste aux élections cantonales des 7 et 14 octobre 1951 dans le canton de Metzervisse (Moselle) ; il obtint au premier tour 322 voix sur 4 391 suffrages exprimés. Arrivé en dernière position il maintint sa candidature au second tour et obtint 242 voix et fut battu par le conseiller sortant M. Glad (Indépendant) qui rassembla 2 460 suffrages.

En novembre 1955 il était l’un des militants les plus actifs de la section communiste de Thionville-Basse-Yutz, qu’il dirigea de 1953 à 1965. Nicolas Kinne était secrétaire du syndicat CGT des cheminots en 1964.

À partir de 1953 au moins, il fut élu au comité fédéral où il siégea jusqu’au milieu des années soixante. Lors de la 18e conférence fédérale du PC de la Moselle tenue les 12 et 13 juin 1965 à Hayange, il fut exclu du bureau fédéral car il n’avait participé à aucune de ses réunions durant son mandat. Il était encore officiellement secrétaire de la section communiste de Basse-Yutz (aujourd’hui Yutz, Moselle).

En mars 1977 il fut élu au conseil municipal de Yutz sur la liste d’Union de la gauche qui remporta les élections. Un maire communiste fut élu et il devint adjoint. Au premier tour la liste totalisa 3 422 voix de moyenne sur 8 298 suffrages exprimés contre 2 450 voix à la liste de droite de l’adjoint sortant. Au second tour la liste de gauche remporta l’élection en totalisant 4 622 voix de moyenne sur 8 337 suffrages exprimés contre 3 715 voix à la liste de droite.

Nicolas Kinne fut réélu en mars 1983 après le nouveau succès de la liste de gauche qui rassembla 50,2 % des voix dès le premier tour.

Il s’était marié le 20 juillet 1943 à Thionville avec Marie-Louise Biacchi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5306, notice KINNE Nicolas, Jean par Pierre Schill, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2011.

Par Pierre Schill

SOURCES : Arch. Dép. Moselle, 81 W 3 ; 151 W 822, 823, 824 et 825. — Arch. Com. Yutz, état civil et fichier domiciliaire. — Le Républicain lorrain, 9 et 16 octobre 1951, 14 et 15 mars 1977, 8 et 14 mars 1983. — Comités fédéraux du PCF.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément