BLOND Ernest

Doreur sur métaux ; communard.

Membre fondateur de l’école française organisée à Londres par les réfugiés de la Commune et destinée aux enfants des proscrits. Voir Huguenot.
Ernest Blond fut aussi membre de la Commission de contrôle et d’enquête du Comité révolutionnaire du Prolétariat créé à Londres en août 1872 et qui, le 1er octobre 1874, publia une brochure À la classe ouvrière, qui exposait ses buts et moyens d’action. Voir Delahaye.

D’après l’historien Paul Martinez, il y a identité avec Théodule Blond.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53066, notice BLOND Ernest, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 octobre 2021.

SOURCES : Arch. PPo., B a/434, rapport du 25 juillet 1875 et B a/435, rapport du 29 novembre 1875.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable