KIRIG Albert

Par Léon Strauss

Né le 31 mai 1906 à Bischheim (Basse-Alsace, Alsace-Lorraine annexée), mort le 11 septembre 1976 à Saverne ; chef de brigade ; trésorier général adjoint (1945-1947), puis trésorier général (1947-1952), puis trésorier général adjoint de l’Union des syndicats CGT de cheminots d’Alsace et de Lorraine ; militant communiste.

Albert Kirig était le fils d’un journalier. Domicilié à Schiltigheim (Bas-Rhin), il était chef de brigade aux ateliers de Bischheim (Bas-Rhin), détaché pour fonctions syndicales. Il militait au Parti communiste. En juin 1949, les RG lui attribuaient « une fonction clandestine » dans le parti.

Il fut élu le 7 juillet 1945 trésorier général adjoint de l’Union des syndicats CGT de cheminots d’Alsace et de Lorraine. En outre, il fut élu, le 26 décembre 1945, trésorier du secteur du Bas-Rhin. En 1947 et en 1949, il fut élu trésorier général, Émile Hirtzel devenant son adjoint, puis, en 1952, trésorier général adjoint (de Frédéric Klaiber).

Marié une première fois à Schiltingheim le 6 mai 1933 avec Suzanne Basler, il divorça en 1950 et se remaria à Strasbourg le 24 avril 1951 avec Marthe, Mathilde Moebus.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5310, notice KIRIG Albert par Léon Strauss, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 octobre 2020.

Par Léon Strauss

SOURCES : Arch. Dép. Bas-Rhin, 554 D 152. — Le Cheminot unifié, 1er septembre 1945.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément