BOËT Alphonse [BOËT Alexandre, dit Alphonse]

Né le 28 juillet 1846 à Bohain-en-Vermandois (Aisne), mort le 13 décembre 1880 en mer ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Demeurant à Paris et célibataire, il était tisseur en châles. Pendant le 1er Siège de Paris, Boët avait servi à la 4e compagnie de marche du 176e bataillon de la Garde nationale dont il avait été renvoyé, dit-il, pour avoir refusé de faire son service. Il prétendit n’avoir fait partie des Vengeurs de la Commune que pendant la dernière semaine de l’insurrection et avoir regagné sa maison le 22 mai 1871.
Le 7e (ou 14e ?) conseil de guerre le condamna, le 21 février 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Détenu un temps à Quélern (Finistère), il fut noté pour son indiscipline.
Amnistié, Boët mourut en mer au retour, sur le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53148, notice BOËT Alphonse [BOËT Alexandre, dit Alphonse] , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 novembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/770, /774 et H colonies 72.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément