BOMPIERRE Jules

Né le 14 août 1830 à Gourdont [?] (Oise), mort le 5 décembre 1873 à Gouvieux (Oise) ; serrurier ; communard.

Jules Bompierre était marié, père de cinq enfants.
Pendant la Commune de Paris, il devint commissaire de police pour le quartier de Plaisance (XIVe arr.) ; le 22e conseil de guerre le condamna, le 19 juillet 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée, après que la 7e chambre du tribunal de Paris l’eut gratifié de deux ans de prison pour usurpation de fonctions ; il « serait décédé à Gouvieux (Oise) le 5 décembre 1873 ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53249, notice BOMPIERRE Jules, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 7 décembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/833. — Arch. Min. Guerre, 22e conseil (n° 248).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément