LABERGERIE Antoine

Cheminot de Bellegarde-sur-Valserine (Ain) ; syndicaliste CGT.

Entre les deux guerres, Antoine Labergerie fut trésorier du syndicat CGT des cheminots de Bellegarde-sur-Valserine (Ain). Ce syndicat était squelettique après la scission syndicale (voir Joseph Vollerin, qui en fut le secrétaire), en 1935, il n’avait que 70 membres, contre 180 au syndicat CGTU dont le secrétaire était Henri Collet. À la réunification syndicale, Collet fut secrétaire du nouveau syndicat, Labergerie toujours trésorier.

Depuis juin 1938 au moins, Antoine Labergerie était secrétaire adjoint de ce syndicat. En janvier de l’année suivante, il occupait toujours cette fonction.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5355, notice LABERGERIE Antoine, version mise en ligne le 7 août 2018, dernière modification le 7 août 2018.

SOURCES : Arch. Dép. Ain, M 861, M 1353, rapport du 3 janvier 1936. — Le Cheminot du PLM}, organe de l’Union de syndicats du PLM puis du Sud-est, 10 juin 1938, 10 janvier 1939 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément