BOUGERS Jean, Antoine ou BOUGES Jean, Antoine

Né le 4 mars 1849 à Rigoulac (Aveyron) ; commis des postes ; domicilié à Paris, rue du Bouloi (1er arr.) ; communard.

Jean Bougers était célibataire. Au moment du 18 mars 1871, il était employé à l’administration des postes et ne suivit pas le personnel à Versailles ; sous la Commune, il fut à la tête du bureau du départ et des arrivées à la poste, avec traitement de 1200 F par an, plus 200 F de frais de séjour. Le 22 mai, lors de l’entrée des troupes, il alla en uniforme à une barricade, rue de Rivoli, près du Palais-Royal ; il fut arrêté le 24.
Le 19e conseil de guerre de Versailles (Seine-et-Oise) le condamna pour port d’armes, le 8 avril 1872, à trois ans de prison et dix ans de privation de ses droits civiques. Il fut incarcéré le 21 avril 1872 à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) et transféré le 22 novembre 1872 à Landerneau (Finistère).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53595, notice BOUGERS Jean, Antoine ou BOUGES Jean, Antoine, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 décembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/747.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément