BOUGUIN Michel

Né le 30 mars 1829 à Moulins (Allier) ; ébéniste ; communard.

Michel Bouguin était marié, père de trois enfants. Simple garde au 66e bataillon, dans une compagnie sédentaire, il assura un service de dix jours au fort d’Issy, puis se cacha. On disait sa femme aussi exaltée que lui.
Le 4e conseil de guerre le condamna, le 23 novembre 1871, à la déportation simple et à la dégradation civique ; peine commuée, le 30 avril 1872, en cinq ans de détention, puis remise le 24 juin 1876 avec maintien de la surveillance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53598, notice BOUGUIN Michel, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 décembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/734.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément