BOUILLY Louis [BOUILLY Jules, Paul, dit Louis]

Né le 8 décembre 1829 à Sées (Orne) ; blanquiste ; communard.

Le nom est orthographié Bouillie sur l’extrait du casier judiciaire ; célibataire ; il avait été condamné, le 8 décembre 1849, à Alençon, à vingt jours de prison pour rébellion. Il servit la Commune de Paris comme chef d’escadron à l’état-major du général Eudes. Sans doute y a-t-il identité avec Bouilly qui, en 1868, appartenait, avec Gois et Sourd, au groupe blanquiste de Montmartre.
Exilé en Grande-Bretagne, il quitta le groupe blanquiste. Il partit en 1873 en Roumanie avec Georges Bertin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53607, notice BOUILLY Louis [BOUILLY Jules, Paul, dit Louis], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 2 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/853. — M. Dommanget, Blanqui et l’opposition révolutionnaire à la fin du Second Empire, Paris, Armand Colin, 1960. — Paul Martinez, Paris Communard refugees in Britain, 1871-1880, thèse, University of Sussex, 1981.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément