BOULEIS Charles, Eugène, Félix

Né le 10 juin 1821 à Versailles (Seine-et-Oise) ; typographe ; communard.

Marié, fils d’un chef d’escadron du 1er Empire, Charles Bouleis fut admis à l’École de la Flèche en 1833 ; il en sortit en 1836 pour s’engager dans la Marine de l’État, d’où il passa au 7e puis au 11e régiment de ligne ; il fut condamné à mort, le 11 septembre 1843, pour insubordination : peine commuée en cinq ans de prison, puis quinze mois ; libéré, il émigra en 1851 en Californie, puis s’établit ouvrier typographe à Paris ; il se maria à une marchande de friture.
Sous la Commune de Paris, il s’enrôla à la 6e compagnie sédentaire du 193e bataillon de la Garde nationale, mais, estropié de l’index de la main droite, il fut surveillant à la mairie du VIe arrondissement. À l’instruction, il qualifia la Commune de « grand carnaval politique ».
Le 11e conseil de guerre le condamna, le 3 janvier 1872, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53647, notice BOULEIS Charles, Eugène, Félix, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 décembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/738.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément