BOUVIER François, Xavier

Né le 7 mars 1822 à Vincelles (Jura) ; demeurant à Paris ; cordonnier ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Pendant le 1er Siège de Paris, François Bouvier servit dans la 10e compagnie sédentaire du 64e bataillon de la Garde nationale ; sous la Commune, il fit, dit-il, du service intérieur. Il se serait retiré chez lui le 22 mai 1871. Il sortit, le 23, pour chercher des vivres ; il ne put rentrer ; il se réfugia à Belleville et fut obligé de combattre ; il fut arrêté le 28. On dit que sa femme et lui éprouvaient des sentiments favorables à la Commune ; il serait allé plusieurs fois au club de l’église Saint-Bernard.
Le 12e conseil de guerre le condamna, le 23 avril 1872, à la déportation simple, peine commuée, le 21 juin 1872, en cinq ans de prison avec dégradation civique, puis réduite, le 16 décembre 1874, à quatre ans avec maintien de la dégradation civique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53854, notice BOUVIER François, Xavier, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 décembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/745.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément