BOYER Vincent

Né vers 1839 ; tailleur de pierre ; adhérent de l’AIT à Montrouge ; communard.

Vincent Boyer était membre de la section de Montrouge (Seine) de l’Association internationale des Travailleurs.
Peu avant le plébiscite du 8 mai 1870, Vincent Boyer protesta contre les arrestations d’Internationaux et, avec d’autres membres du Conseil fédéral parisien dont il faisait partie, il revendiqua pour l’Internationale le droit d’être la « conspiration permanente de tous les opprimés et de tous les exploités. » (La Marseillaise).
Convaincu, le 8 juillet, d’avoir fait partie de l’AIT non autorisée, il fut condamné à deux mois de prison, 25 F d’amende et quatre mois de contrainte par corps, le cas échéant (Voir Eugène Varlin), et écroué, le 28 août, à la maison correctionnelle de Beauvais (Oise). Il fut libéré, le 5 septembre, par la proclamation de la République.
Un Boyer — est-ce Vincent ? — assista, le 22 octobre 1870, comme assesseur, à la séance de la section Plaisance de l’Internationale (cf. Arch. PPo.).
En tant que délégué des vingt arrondissements, Boyer V. — est-ce Boyer Vincent ? — fut un des signataires de l’Affiche Rouge du 6 janvier 1871, proclamation au peuple de Paris pour dénoncer « la trahison » du gouvernement du 4 septembre et pour mettre en avant trois mots d’ordre : Réquisition générale, rationnement gratuit, attaque en masse. Elle se terminait par ces mots : « Place au peuple ! Place à la Commune ! » Voir Ansel.
Ce même Boyer V. — ou un autre ? — appartint, fin mars 1871, à la commission municipale provisoire du XIVe arr. de Paris. Voir L. Henry.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article53903, notice BOYER Vincent, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 décembre 2018.

SOURCES : Arch. PPo., B a/434, a/439 et a/441. — Le Rappel, 18 juillet 1870. — Les Murailles politiques françaises, Paris, Versailles, la Province, tome I, 4 septembre 1870-17 mars 1871, Paris, L. Le Chevalier, éditeur, 1874.— La Marseillaise, 2 mai 1870.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément