BROUCK Jean

Né le 25 mai 1841 à Dalem (Moselle) ; vernisseur ; communard.

Il était marié, sans enfant. Garde au 48e bataillon pendant le 1er Siège de Paris ; il fut décoré de la médaille militaire pour sa conduite à Montretout et continua sous la Commune à appartenir à ce bataillon qui « demeuré fidèle à la cause de l’ordre » ne prit aucune part à l’insurrection ; mais, le 15 mai 1871, Jean Brouck poursuivit avec les fédérés le garde-champêtre de Montreuil qui refusait de donner la clef de la mairie pour qu’ils arborent le drapeau rouge.
Le 4e conseil de guerre le condamna à cinq ans de réclusion, à la dégradation militaire et à la perte de la médaille militaire le 20 avril 1872 ; le reste de sa peine lui fut remis le 19 juin 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54129, notice BROUCK Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 janvier 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/773.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément