BRUNACHE Gaspard, Désiré, Lucien

Né le 31 mars 1842 à Paris — la Villette ; demeurant rue de Cléry (IIe arr.) ; marchand de flûtes ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était célibataire (est dit marié en 1879). Son père était sous-officier, chevalier de la Légion d’Honneur ; lui-même fut enfant de troupe et s’engagea en 1859 au 20e régiment de ligne, puis, à sa libération, fut sergent de ville à Boulogne-sur-Seine ; il fut révoqué avant 1870 pour « légèreté de caractère » et « inconduite ».
Après le 18 mars 1871, Gaspard Brunache devint capitaine adjudant-major au 1er bataillon de chasseurs ; sa mère était cantinière et son frère officier dans l’armée régulière.
Il fut condamné par contumace, le 17 mars 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée, puis arrêté en novembre 1873 et condamné, le 14 du même mois, par le 3e conseil de guerre, à la déportation simple, peine remise le 15 janvier 1879. Il vivait à Nouméa avec sa femme et rentra par la Picardie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54181, notice BRUNACHE Gaspard, Désiré, Lucien, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/803. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil, n° 1300. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément