BURGIARD Jules

Né le 24 janvier 1845 à Dôle (Jura) ; serrurier ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Pendant le 1er Siège de Paris, Jules Burgiard fut sergent dans les Francs-Tireurs de la Seine et garde au 128e bataillon ; on le nomma sous-lieutenant le 25 mars 1871 ; au début d’avril, il alla à Bagneux, Bourg-la-Reine ; rentré à Paris, il aurait été contraint à marcher de nouveau ; au début de mai, il était à Levallois-Perret, puis se cacha du 22 au 28 mai, jour de son arrestation.
Le 15e conseil de guerre le condamna, le 22 février 1872, à cinq ans de détention, peine commuée, le 1er mai 1872, en cinq ans de bannissement. Il séjournait à Genève en 1873.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54306, notice BURGIARD Jules, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 novembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/739. — Arch. PPo., B a/431. — Arch. fédérales Berne (Suisse). Flüchtlinge. Carton 53, cote actuelle.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément