BUSSIÈRES Philomène, Ermina ou BUSSIÈRES Herninia

Né le 14 novembre 1841 à Saint-Germain-en-Montagne (Jura) ; marié, père d’un enfant ; charpentier ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Philomène Bussières fut, pendant la Commune de Paris, lieutenant, puis capitaine à l’état-major de la XIIe légion, et fit partie de la commission d’artillerie de la place Vendôme.
Il se réfugia en Belgique et le 4e conseil de guerre le condamna par contumace, le 30 décembre 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; puis il fut arrêté le 5 février 1877, à Pagny-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle), et vit sa peine ramenée, le 21 mars 1877, à la déportation simple et à 8 ans de détention le 12 juillet 1877. Il fut incarcéré le 5 août 1877 à Belle-Île-en-Mer (Morbihan), et gracié le 22 janvier 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54335, notice BUSSIÈRES Philomène, Ermina ou BUSSIÈRES Herninia, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/842 et BB 27. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 2354). — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 2824. — Note de J.-Y. Mollier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément