LAGARDE Maurice, Armand

Né le 13 octobre 1892 à Angoulême (Charente) ; cheminot ; syndicaliste unitaire (CGTU) et militant communiste de Charente.

Né d’une mère papetière et d’un père inconnu, Maurice Lagarde, chauffeur aux chemins de fer de l’État à la gare d’Angoulême, domicilié dans cette ville, était, en 1926, secrétaire du syndicat unitaire CGTU des cheminots d’Angoulême. Il était alors assisté d’Étienne Vallat, secrétaire adjoint, et de Jules Rangeard, trésorier. Lors du renouvellement du bureau de la région charentaise du PC pour l’année 1931, il fut désigné le 15 février 1931 comme membre de la Commission de contrôle et responsable des rapports avec les cheminots (voir Robert Gagnaire*).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5436, notice LAGARDE Maurice, Armand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13677, Angoulême, 25 septembre 1926. — Arch. Dép. Charente, M 218. — L’Humanité, avril 1932. — État civil d’Angoulême.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément