CADIOU Joseph

Né le 2 mars 1824 à Ploumagoar (Côtes-du-Nord) ; demeurant à Paris ; tourneur ; communard.

Il était marié, séparé de sa femme, père de deux enfants. Il avait fait un congé au 67e régiment de ligne et « passait pour un ivrogne » ; de 1861 à 1868, il avait subi trois condamnations pour vol, à deux mois, dix-huit mois, treize mois de prison et cinq ans de surveillance.
Simple garde au 104e bataillon de la Garde nationale pendant la Commune de Paris, il prit part à la sortie du 2 avril 1871 et fut fait prisonnier à la redoute de Châtillon.
Le 16e conseil de guerre le condamna, le 10 février 1872, à cinq ans de détention ; remise d’un an lui fut faite le 31 juillet 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54385, notice CADIOU Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 janvier 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/764.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément