CAMINADE Georges

Né le 13 avril 1849 à Angers (Maine-et-Loire) ; demeurant, en 1871, rue du Colisée (VIIIe arr.) ; artiste-peintre ; adhérent de l’AIT ; communard.

Il aurait été, durant le Siège de Paris, sergent au 4e bataillon, compagnie de marche, puis fut, à partir du 14 mai 1871, capitaine de place à l’état-major de la VIIIe légion — Voir Auguste Petit.
Il appartenait à l’Internationale (liste d’adhérents trouvée aux Archives de la Justice militaire ; cf. Arch. PPo., B a/439, pièce 5364).
Le 22 août 1872, le 4e conseil de guerre le condamna par contumace à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la dégradation civique ; il demeurait alors rue de Paradis-Poissonnière, Xe arr. Il purgea sa contumace et la peine fut ramenée à un an de prison et dix ans de privation des droits civiques (14 février 1874), puis remise le 23 mai 1874.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54487, notice CAMINADE Georges, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/801. — Arch. Min. Guerre, 4e conseil (n° 665). — Arch. PPo., condamnés par contumace. — J.O. Commune, 14 mai 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément