CANTY Émile

Né à Meymac (Corrèze) en 1844 ; communard.

Pour avoir été commis des contributions indirectes pendant la Commune de Paris, le 3e conseil de guerre le condamna par contumace, le 13 juin 1872, à cinq ans de travaux forcés et 200 F d’amende ; son état civil et son signalement étaient inconnus. Il était en Suisse puis à Strasbourg (Bas-Rhin), où il était mécanicien.
Gracié par décret présidentiel le 17 mai 1879, Emile Canty s’établit à Paris, 46 rue de la Victoire, le 31 mai de la même année.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54538, notice CANTY Émile, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 mai 2021.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 512). — Arch. Dép. de Meurthe-et-Moselle, 4 M 259. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Notes Brieuc Guinard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément