CARLE Paul, Hippolyte

Militant de l’AIT ; communard.

Il était célibataire. Il fut délégué, sous la Commune de Paris, au comité de l’artillerie du ministère de la Guerre. Il fut condamné par contumace, le 26 juillet 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée, et amnistié en 1879 ; il se serait réfugié à Milan.
Il se confond certainement avec le Paul Carle qui cofonda en mai 1870 une « Section de la Rive gauche » de l’Internationale, avec Camille Allard et A. Blanc. Il habitait alors au 214, rue Saint-Jacques (Ve arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54600, notice CARLE Paul, Hippolyte, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/854 A. — Arch. Min. Guerre, 5e conseil. — Arch. PPo., listes de contumaces. — La Marseillaise, 16 mai 1870. — Note de J. Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément