CARRIER

Combattant de la Commune réfugié à New York, proche de la mouvance blanquiste, il prit part le 30 mars 1876 à une réunion de proscrits de la Commune qui se tint à Husch’s Hall, 123 Houston str., New York, présidée par Fondeville et où fut examinée l’accusation contre les frères May. Il figura encore parmi les 54 signataires de la lettre qu’adressèrent le 31 décembre 1877 les communistes new yorkais aux membres de la communauté icarienne à la demande de Sauva (voir Olivier). L’année suivante enfin, il fut l’un des organisateurs coordonnateurs chargés par la Société des Réfugiés de la Commune de préparer la cérémonie anniversaire du 18 mars à New York (L’Égalité, 14 avril 1878, citant le New York Herald). Sa trace se perd après cette date.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54680, notice CARRIER, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 4 mai 2022.

SOURCE : Arch. PPo., B a/429. — J. Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, op. cit., p. 530. — M. Cordillot., « Les Blanquistes à New York », art. cit. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément