LAIDET Étienne, Jean, Louis

Né le 25 décembre 1897 à Champ-Saint-Père (Vendée), mort le 7 mars 1944 à Dora (Allemagne) ; cheminot à Nantes (Loire-Atlantique) ; résistant.

Demeurant à Nantes, 58, rue Paul-Bellamy, employé SNCF, Étienne Laidet était membre du réseau Buckmaster en qualité de chargé de mission de 3e classe. Sous-Lieutenant de la France combattante, il fut arrêté le 24 août 1943 à Nantes, déporté résistant, « mort pour la France » et « mort en déportation ».
Étienne Laidet s’était marié avec Marguerite Birotheau.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5469, notice LAIDET Étienne, Jean, Louis, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 26 janvier 2012.

SOURCES : Notes de Carlos Fernandez. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément