CAUCHETEUX Jules, Joseph, Léopold

Né le 27 mai 1832 à Jollain-Merlin (Belgique) ; maçon demeurant à Saint-Mandé, rue Allart ; combattant de la Commune de Paris.

Marié, père de trois enfants. D’origine belge, il habitait la France depuis 1856 ; peut-être était-il naturalisé, car il ne figure pas sur la liste des Belges ayant participé à la Commune de Paris, liste dressée par le ministère des Affaires étrangères de Belgique — Voir F. Zingé. Le 24 mai 1861, il avait été condamné à six jours de prison pour banqueroute simple.

Pendant la guerre avec la Prusse, il s’engagea dans les Francs-Tireurs du Nord ; licencié le 12 février 1871, il revint à Paris et se fit incorporer, le 10 avril, dans la Garde nationale ; il fut nommé lieutenant, puis capitaine à la 7e compagnie sédentaire du 198e bataillon ; il perdit un de ses enfants le 20 mai, et fut arrêté le 6 juin à Saint-Mandé.
Le 8e conseil de guerre le condamna, le 12 octobre 1871, à dix ans de détention, qui furent commués, le 1er juin 1872, en cinq ans de prison avec dégradation civique, puis réduits, le 22 octobre 1874, à quatre ans, la dégradation étant maintenue.

Après avoir purgé sa peine, Jules Caucheteux quitta la France pour s’installer en Belgique. C’est en effet sans doute lui qui assistait le 26 octobre 1875 à une réunion de la société rationaliste bruxelloise des Cosmopolitains, laquelle comptait dans ses rangs de nombreux réfugiés.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54772, notice CAUCHETEUX Jules, Joseph, Léopold, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/740. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément