CELLIER Charles, Théophile (ou Démophile ?)

Né à Jaligny (Allier) en 1837 ; homme de lettres ; communard.

Il était marié, père d’un enfant. Charles Cellier commanda par intérim, sous la Commune de Paris, le 254e bataillon fédéré et fut nommé président du conseil de guerre de la IVe légion par les délégués des onze bataillons du IVe arrondissement, réunis en assemblée générale les 16, 17 et 24 avril 1871. Voir à Bizard la liste des délégués.
Furent nommés membres du conseil de guerre : Bachelet, Delaroque, Duval, Girard, Gravet, Roussel. Furent nommés membres suppléants : Clusel, Fouquet, Lefranc.
Charles Cellier fut condamné par contumace, le 19 septembre 1872, par le 12e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il réussit toutefois à échapper à l’arrestation et se réfugia en Belgique. Le 26 septembre 1871, la police enregistrait son arrivée à Bruxelles.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54829, notice CELLIER Charles, Théophile (ou Démophile ?), version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/854 A et BB 27. — Arch. PPo., listes de contumaces. — J. O. Commune, 27 avril 1871. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément