LAMARRE André, Jules, Victor

Par Jean-Pierre Besse et Louis Botella

Né le 28 avril 1907 à Villers-sous-Saint-Leu (Oise), mort le 19 septembre 1977 à Beauvais (Oise) ; surveillant principal puis surveillant des installations électriques ; secrétaire adjoint de l’Union départementale FO de l’Oise ; membre du comité technique national Service électrique et signalisation (SES) de la Fédération FO des cheminots (1949-1960) ; secrétaire du syndicat de Beauvais (Oise) ; secrétaire de l’Union locale CGT-FO de Beauvais (1948-1952).

Fils d’un cantonnier au chemin de fer du Nord et d’une ménagère, André Lamarre, domicilié à Voisinlieu, près à Beauvais (Oise), fut surveillant principal du service électrique puis surveillant des installations électriques à la section Voie et Bâtiments de Beauvais. Secrétaire de l’Union locale FO, de sa création en mars 1948 à 1952 au moins, il fut fondateur, le 4 avril 1948, de l’Union départementale FO de l’Oise. Secrétaire de l’UD lors de sa création, il fut élu secrétaire adjoint à l’issue du 2e congrès le 24 avril 1949.
Toujours membre de la commission administrative de l’UD en 1952, il participa au 1er congrès national FO en avril 1948, au 2e congrès en octobre 1950 et au 3e congrès en novembre 1952. De 1949 à 1960, il fut chargé de la Section technque régionale SES de l’Union Nord puis, à partir de 1955, secrétaire du syndicat de Beauvais ; il l’était encore en 1957.
André Lamarre militait au Parti socialiste SFIO.
Marié en février 1929 à Précy-sur-Oise (Oise) avec Hélène Flamand, André Lamarre se remaria en novembre 1945 à Berneuil-en-Bray (Oise) avec Hélène Dumont.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5494, notice LAMARRE André, Jules, Victor par Jean-Pierre Besse et Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 13 février 2012.

Par Jean-Pierre Besse et Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Oise 394 W 3934. — Arch. Com. Creil, série W. — Arch. Fédération CGT-FO des cheminots et de son syndicat d’Hellemmes (Nord). — Arch. syndicat FO des cheminots d’Hellemmes. — Comptes rendus des congrès nationaux CGT-FO. — La semaine de l’Oise, 1948-1949. — Artois-Picardie, organe mensuel des UD-FO de l’Oise et la Somme 1952. — Force ouvrière, 8 avril 1948. — Le Rail syndicaliste, 1949-1957. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément