AÏSSAOUI

Par Louis-Pierre Montoy

Cheminot en Algérie ; dirigeant de la Mutuelle des cheminots de Constantine ; prit partie pour la Fédération des Élus.

Cheminot à Constantine (Algérie), Aïssaoui (sans prénom) était en 1935 président du bureau de la Mutuelle des cheminots temporaires indigènes de Constantine. Il était aussi le représentant des cheminots au comité constantinois pour la réunion du Congrès musulman algérien, constitué le 17 mai 1936 sous la double présidence d’Abdelhamid Ben Badis et du docteur Bendjelloul. En juin 1938, il appela à l’union autour de Bendjelloul et de la Fédération des Élus pour les élections municipales complémentaires à Constantine.

En 1935, un Mohammed Aïssaoui, cheminot, fut signalé comme ayant été candidat malheureux aux élections municipales de Constantine. Est-ce le même enfin qui participa au congrès constitutif du PCA qui se déroula en octobre 1936 ?

A-t-il un lien avec Aïssa Aïssaoui, cheminot en Algérie dans les années 1960 ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55, notice AÏSSAOUI par Louis-Pierre Montoy, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 25 octobre 2013.

Par Louis-Pierre Montoy

SOURCE : Arch. d’Outre mer, Aix-en-Provence, 9H42.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément