CHAPEAU Gaspard

Né en Belgique en 1834 ; mécanicien ; « armurier sous la Commune » ; membre de l’Association Internationale des Travailleurs.

Gaspard Chapeau, dont le dernier domicile connu à Paris avant 1871 était, 19, rue Sainte-Apolline, IIe arr., était marié, père d’un enfant. Il fut, « durant l’insurrection, à la tête d’une association d’ouvriers mécaniciens établie dans le XIe arr., rue Saint-Maur, 75, qui se chargeait de la réparation et de la fabrication des armes ». Le 4e conseil de guerre le condamna par contumace, le 8 septembre 1874, à la déportation dans une enceinte fortifiée.
Réfugié en Belgique, Gaspard Chapeau participa activement à de nombreuses réunions et à divers congrès de l’Internationale. Le 15 août 1873, alors qu’il assistait en tant que représentant de la région du Centre au congrès d’Anvers de l’AIT, il demanda la révision des statuts de l’Association. Le lendemain, il était l’un des participants à une réunion secrète dudit congrès. Le 25 décembre 1873, il était de nouveau présent au 4e congrès annuel de l’AIT en Belgique, et sa proposition d’organiser le congrès suivant dans le Centre fut entérinée par les autres délégués. Les 5 et 6 avril 1874, un congrès de l’AIT se tint effectivement à Baume. Gaspard Chapeau y assistait et y prit la parole.
Toutefois le 23 août suivant, à l’occasion d’une réunion tenue à Bruxelles, Gaspard Chapeau fut expulsé de l’Internationale sous prétexte de détournement et d’escroquerie au préjudice de la région Centre. Il s’associa alors avec d’autres militants pour créer une Fédération des mineurs du Centre, et tenta en outre de lancer à Vannes un journal intitulé L’Ami du peuple pour faire pièce au Mirabeau et à L’Internationale.
Il fut le « principal meneur de la grève des usines de la Coyère (Belgique) ». Il fut gracié le 20 avril 1879. Était-il sujet belge ? Il ne figure pas en effet sur les listes de Belges ayant participé à la Commune de Paris, listes dressées par le ministère des Affaires étrangères de Belgique. Voir F. Zingé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55041, notice CHAPEAU Gaspard, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 janvier 2019.

SOURCE : Arch. Nat, BB 24/854, n° 1685. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément