CHAPEIRON Ernest, dit Péron

Né vers 1838 ; artiste dramatique ; communard.

Il fut secrétaire, sous la Commune de Paris, au commissariat de police du quartier de la Maison Blanche (XIIIe arr.) — pour éviter le service de la Garde nationale, dit-il. La 10e chambre du tribunal correctionnel de la Seine le condamna, le 3 août 1871, à un mois de prison pour « usurpation de fonctions ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55042, notice CHAPEIRON Ernest, dit Péron, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/770, état n° 3, 14 mai 1872. — Gazette des Tribunaux, 4 août 1871.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément