CHATEIGNER Ferdinand, Louis, Pierre

Né le 2 janvier 1844 à Paris ; y demeurant, 24, rue du Cherche-Midi, VIe arr. ; mécanicien ; communard.

Il était marié, sans enfant. Pendant le 1er Siège de Paris, il avait servi à la 3e compagnie de marche du 193e bataillon de la Garde nationale ; le 13 mars 1871, il demanda à faire partie du comité du VIe arrondissement jusqu’à ce que sa compagnie eût ratifié sa nomination ; le 23 mars, il fut délégué par sa compagnie au Comité central de la Garde nationale ; le 14 avril, il fut nommé sergent-fourrier ; puis il fut requis, le 25 avril, pour travailler comme mécanicien au télégraphe de la rue de Grenelle ; le 13, il dit s’être réfugié chez sa mère et y être resté jusqu’à la fin de l’insurrection ; il fut arrêté en août 1872, après avoir été condamné, d’ailleurs, le 27 juin 1872, à un mois de prison pour rébellion.
Le 19e conseil de guerre le condamna, le 5 septembre 1872, à deux ans de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55238, notice CHATEIGNER Ferdinand, Louis, Pierre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 février 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/787.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément