CHAUDEY

Adhérent de l’AIT à Paris

Fin avril 1870, le gouvernement impérial, prétendant avoir découvert un complot, ordonna l’arrestation de tous les dirigeants de l’Internationale. Aussitôt le Conseil fédéral parisien déclara faux que l’Internationale fût pour quelque chose dans le « complot », mais affirma par contre que l’AIT, « conspiration permanente de tous les opprimés et de tous les exploités, existera malgré d’impuissantes persécutions contre les soi-disant chefs, tant que n’auront pas disparu tous les exploiteurs, capitalistes, prêtres et aventuriers politiques » (cf. La Marseillaise, 2 mai). Un certain Chaudey figurait au nombre des signataires dont la liste est reproduite à la biographie Berthomieu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55263, notice CHAUDEY, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 3 février 2019.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément