LANFRANCHI Henri [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Syndicaliste cheminot CGT puis FO du Constantinois (Algérie).

Facteur-mixte intérimaire en gare de Duzerville [El Hadjar], Henri Lanfranchi figura, en octobre 1946, sur la liste desd candidats présentés par la CGT lors de l’élection des délégués auprès du chef du service Exploitation des chemins de fer en Algérie.

Secrétaire général adjoint puis secrétaire général du syndicat FO des cheminots de Constantine, Henri Lanfranchi participa en octobre 1960 à Alger au congrès de l’Union d’Algérie au sein de laquelle il fut élu ou réélu membre de son conseil d’administration.

Après l’indépendance du pays en juillet 1962, il fut rapatrié et intégré à la SNCF en gare de Limoges (Haute-Vienne) où il fut sous-chef de gare de 1re classe.
Il continua à militer au sein de Force ouvrière dans sa nouvelle résidence. Il participa au congrès fédéral en juin 1967 à Issy-les-Moulineaux (Seine, Hauts-de-Seine).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5540, notice LANFRANCHI Henri [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 février 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 93/4384. — Arch. Fédération FO des cheminots (fonds André Mourlanne, transmis par Michel Gil). — Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], octobre 1946 (BNF Gallica). — Le Rail syndicaliste,novembre 1960, juin 1967.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément