CHOPIN Auguste, Eugène

Né le 25 juillet 1842 à Paris, mort le 14 juillet 1882 à Paris (XIIIe arr.) ; serrurier puis maroquinier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Les parents d’Auguste Chopin s’appelaient Auguste, François Chopin et Jeannette, Ernestine Schmit, journalière. En septembre 1869, il s’était marié avec Juliette Adeline Buisset, blanchisseuse, à Paris (XIIIe arr.). Il résidait dans la capitale et était alors serrurier avant d’être plus tard maroquinier. Il appartenait, sous la Commune de Paris, au 120e bataillon de la Garde nationale et conduisit les Dominicains d’Arcueil à Bicêtre et, de là, à la prison du 9e secteur où ils furent exécutés le 25 mai 1871 ; ce même jour, Auguste Chopin fut fait prisonnier place Jeanne-d’Arc, XIIIe arr., et soutint n’avoir pris aucune part à l’exécution, ni même avoir jamais combattu.
Le 12e conseil de guerre le condamna, le 10 mai 1872, à la déportation simple ; il arriva à Nouméa le 8 décembre 1873. Sa peine lui fut remise le 24 janvier 1878, puis la résidence le 11 novembre 1878 ; il rentra par le Var.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55513, notice CHOPIN Auguste, Eugène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 août 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/777. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — État civil de Paris (XIIIe arr.), 1869, Mariages, Acte n°431 (Filae) ; 1882, Décès, Acte n°1691 (Filae). — Données du site Filae. — Notes de Louis Bretonnière. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément