CHRISTEN Eugène, Jacques

Né le 10 novembre 1824 à Neuilly (Seine) ; demeurant à Paris, rue du Mont-Cenis (XVIIIe arr.) ; ancien militaire ; pianiste ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Pendant le 1er Siège de Paris, il fut sergent au 78e bataillon de la Garde nationale ; le 18 mars 1871, il gardait les canons aux Buttes-Montmartre ; il fut élu capitaine le 25 ou le 26 mars et prétendit avoir démissionné au début d’avril et avoir cessé ses fonctions d’officier vers le 18 avril ; il se serait caché lors de l’entrée des troupes.
« Son père, arrêté en armes après l’entrée des troupes, aurait été relâché au bout de quelques mois » ; lui-même fut condamné, le 4 septembre 1872, par le 17e conseil de guerre à un an de prison et dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55541, notice CHRISTEN Eugène, Jacques , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 février 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/774.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément