LANSON Georges, Émile, Jules, Édouard

Par Marie-Louise Goergen et Michel Gorand

Né le 9 janvier 1899 à Orléans (Loiret), mort le 18 septembre 1964 à Brétigny-sur-Orge (Essonne) ; employé puis conducteur électricien ; secrétaire du syndicat professionnel PO-Midi de Paris-Sud-Ouest (1938) ; membre du bureau de la Fédération des cheminots CFTC (1946-1952).

Fils et petit-fils de jardiniers, doté d’un certificat d’études primaires, ayant appris un peu l’allemand, Georges Lanson travailla comme jardinier avant d’entrer au chemin de fer. Il fit son service militaire à partir du 15 avril 1918, fit partie des troupes d’occupation en Haute-Silésie, puis dans les pays rhénans après l’Armistice. Il fut classé affecté spécial le 16 novembre 1925.
Georges Lanson entra au dépôt d’Orléans (Loiret) le 1er octobre 1923 comme manœuvre à l’essai, puis fut affecté au cadre permanent un an plus tard. Il fut muté au dépôt de Saint-Sulpice en 1925 puis au dépôt de Brétigny (Seine-et-Oise) comme employé en 1931. Georges Lanson fut le premier secrétaire du syndicat professionnel des cheminots PO-Midi de la région parisienne, syndicat créé en 1936 et qui devint en juin 1938 syndicat chrétien des cheminots de Paris-Sud-Ouest. Après un stage de six mois au dépôt de Paris, il devint conducteur électricien en août 1941. Il fut incarcéré le 6 août 1944 pour avoir noué des relations avec des prisonniers américains, puis libéré cinq jours plus tard. De retour dans son service, il se mit en disponibilité entre le 1er novembre 1944 et le 1er janvier 1945, sans doute pour assumer ses responsabilités syndicales. À la Libération, il avait été désigné secrétaire général provisoire de l’Union Sud-Ouest des syndicats de cheminots CFTC.
Georges Lanson fut élu au bureau fédéral lors du congrès de mai 1946 et nommé trésorier général adjoint. Il fut réélu au bureau fédéral lors des congrès de 1948 et 1950. Il fut par ailleurs suppléant de Maurice Garnier pour représenter la CFTC au conseil d’administration de la Caisse de prévoyance et siégea, après la Libération, à la commission des primes de traction.
Georges Lanson prit sa retraite en août 1953. Il fut décoré chevalier de la Légion d’honneur. Marié en novembre 1924 à Saint-Jean-le-Blanc (Loiret) avec Marthe Heulin, il était père de neuf enfants, nés entre 1925 et 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5557, notice LANSON Georges, Émile, Jules, Édouard par Marie-Louise Goergen et Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 28 mars 2012.

Par Marie-Louise Goergen et Michel Gorand

SOURCES : Arch. SNCF de Béziers. — Arch. CFDT. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Le Cheminot de France. — Notes de Georges Ribeill. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément