LAOUAR Cherif

Cheminot en Algérie ; syndicaliste UGTA.

En 1955, Cherif Laouar était membre du bureau du syndicat UGSA (CGT transformée) des dockers de Philippeville (Skikda) puis en devint le trésorier. Arrêté et interné au camp d’Aflou, il fut en décembre 1955 signataire de l’appel à préserver un syndicat unitaire, associant des signatures de syndicalistes nationalistes et de syndicalistes communistes internés à Aflou, dernier effort avant la création de l’USTA messaliste déclarée le 14 février 1956, suivie de la fondation de l’UGTA avec l’accord du FLN, le 24 février.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5560, notice LAOUAR Cherif, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

SOURCES : Le Travailleur algérien, décembre 1955. — B. Bourouiba, Les syndicalistes algériens, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément