CLEMENCEAU Georges, Benjamin

Né le 28 septembre 1841 à Mouilleron-en-Pareds (Vendée), mort le 24 novembre 1929 à Paris ; homme politique, républicain radical puis conservateur.

Georges Clemenceau [Assemblée nationale]

Étudiant en médecine de 1858 à 1861 à Nantes puis à Paris, Georges Clemenceau commença dès cette époque sa carrière d’homme politique et de journaliste républicain et fut condamné à plusieurs mois de prison en 1862. En 1865, il partit pour l’Angleterre, puis se rendit aux États-Unis où il resta quatre ans. Il s’y maria en juin 1869. Il revint alors en Vendée et ne regagna Paris qu’à la chute de l’Empire.

Le 5 septembre 1870, il était nommé maire du XVIIIe arr., puis élu, le 8 février 1871, à l’Assemblée nationale de Bordeaux. Le 18 mars et les jours suivants, il tenta de jouer un rôle conciliateur, mais échoua et donna sa démission de député. Il faisait alors partie de l’Union républicaine des Droits de Paris.

Après la Commune, en juillet 1871, il fut élu conseiller municipal du XVIIIe arr. Nous n’avons pas à retracer ici les étapes de sa longue carrière politique ultérieure.

À sa mort, le syndicaliste Pierre Monatte écrivit : « C’était une sorte de jacobin dégénéré, un jacobin qui aura eu le sort étrange, une fois au gouvernement, d’être le plus brutal ennemi de la classe ouvrière ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55622, notice CLEMENCEAU Georges, Benjamin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 octobre 2022.
Georges Clemenceau [Assemblée nationale]
Clemenceau caricaturé par H.P. Gassier en première page de L’Humanité du 30 septembre 1908.

SOURCES : Dictionnaire de biographie française. — Pierre Monatte dans La Révolution prolétarienne n° 93, 1er décembre 1929.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément