LARCHEVÊQUE Jean

Par Louis Botella

Cheminot à Issoudun (Indre) ; syndicaliste CGTU puis CGT.

Homme d’équipe en gare d’Issoudun, Lucien Larchevêque figura, en septembre 1929, sur la liste des candidats présentés par la CGTU lors de l’élection des délégués du personnel auprès du chef du service Exploitation du réseau de chemin de fer PO (Paris-Orléans).

En janvier 1936, il fut signalé comme étant archiviste et membre du bureau du syndicat des cheminots d’Issoudun de la CGT réunifiée.

Jean Larchevêque était, en 1936-1937, trésorier de l’Union locale CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5579, notice LARCHEVÊQUE Jean par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 9 mai 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 15 septembre 1929. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 15 janvier 1936 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). —L’Émancipateur, 1936-1937.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément