COLLET Édouard [COLLET Louis, Victor, dit Édouard]

Communard

État civil et signalement inconnus ; il fut, sous la Commune de Paris, commissaire de police du quartier des Épinettes (XVIIe arr.). Le 3e conseil de guerre le condamna par contumace, le 7 août 1874, à vingt ans de travaux forcés, vingt ans de surveillance et 5.000 f d’amende ; il fut amnistié en 1879.

Il peut y avoir identité ou parenté avec l’ébéniste parisien Édouard Collet, insurgé contumax de juin 1848, ou avec le peintre Édouard Collet père, proscrit en exil à Jersey entre 1853 et 1855.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55809, notice COLLET Édouard [COLLET Louis, Victor, dit Édouard], version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 octobre 2019.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 1817). - Jean-Claude Farcy, La répression judiciaire de la Commune de Paris : des pontons à l’amnistie (1871-1880), mis en ligne le 26 septembre 2019, URL : https://communards-1871.fr/index.php?page=fiches/notice&individu=13301

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément