CONROTTE Victor

Citoyen belge né le 21 mai 1842 à Suxy ; ouvrier tourneur en fer, il résidait à Paris depuis 1862.

Durant la guerre franco-prussienne, il travaillait dans la manufacture d’armes Zeins, 22, rue Saint-Sabin. Sous la Commune de Paris, alors qu’il travaillait toujours au même endroit, il se fractura la jambe. Sans doute était-il connu pour ses opinions favorables à l’insurrection, car les délégués de la Commune le placèrent en chambre garnie et payèrent sa pension. Cela lui valut d’être expulsé de France après la Semaine sanglante. Il retourna pourtant à Paris début 1875 ; découvert, il fut condamné à 4 mois de prison pour rupture de ban d’expulsion. Fin 1875, il se trouvait à Bruxelles, mais il n’y resta que peu de temps avant de partir « furtivement » pour une destination inconnue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55932, notice CONROTTE Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 22 février 2019.

SOURCE : F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément