COQUE Hyacinthe

Tisseur de Lyon (Rhône), 13, impasse Dumont, condamné en 1856 pour affiliation à une société secrète ; coopérateur ; militant de l’Internationale.

Hyacinthe Coque fut désigné, le 12 avril 1863, avec vingt-trois autres, pour faire partie de la Commission administrative provisoire chargée d’organiser la « Société industrielle, commerciale et de prévoyance des tisseurs de la ville de Lyon ». (J. Gaumont, Histoire générale de la coopération en France, t. 1, p. 590).
Au début de 1867, il était membre influent du groupe lyonnais de l’AIT dit de la rue Pailleron. Voir Paradis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article55972, notice COQUE Hyacinthe, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 23 février 2019.

SOURCES : Arch. Mun. Lyon, I 2/55, pièce 28. — La coopération lyonnaise jugée par l’ex-police impériale..., Lyon, 1870, in-8°, Bibl. Nat., Lb 57/207.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément